Agent de gardiennage - Protection UNIT

Depuis le 1er novembre dernier, le Covid Safe Ticket est désormais étendu à toute une série d’activités en Wallonie. Un agent de gardiennage peut-il contrôler votre identité avec le CST ? La réponse est oui.

Horeca, salles de sport, cinémas ou encore lieux culturels, désormais pour y entrer, il faut présenter votre CST. Et pour bien faire, la vérification de votre QR code doit être combinée à une vérification de votre identité afin d’éviter les fraudes.

Autrefois, le contrôle d’identité n’était réservé qu’à la police, sauf cas exceptionnel : l’agent de gardiennage peut demander l’identité d’une personne lorsqu’elle commet un délit ou un crime, qu’elle met gravement en danger la sécurité des autres, ou encore, pour faire respecter la réglementation en matière de transports en commun.

Mais la crise du coronavirus a fait évoluer les choses. En effet, depuis le 23 juillet 2021, un texte a été publié dans le Moniteur Belge reprenant une série de directives concernant l’utilisation et le contrôle du Covid Safe Ticket. Il cède également l’habilitation du contrôle des identités aux sociétés de gardiennage. Désormais, un agent de gardiennage est en droit de vous demander vos données d’identité pour combiner avec la vérification du CST.

Comment se déroulent les contrôles ?

C’est l’organisateur d’un événement qui est en charge du contrôle de votre CST. Pour ce faire, il établit une liste de personnes habilitées pour effectuer ce contrôle. Parmi elles, on retrouve notamment les agents de gardiennage. Ils sont donc autorisés à croiser le QR code avec vos données d’identité. Par contre, il n’est pas autorisé d’enregistrer ces données. Si le CST n’est pas en ordre ou si vous refusez de soumettre une preuve d’identité, l’organisateur se doit de vous refuser l’accès, voire même, de faire appel aux forces de l’ordre si nécessaire.

 

Vous souhaitez faire appel à nos services pour votre événement ?
🟥 sales@protectionunit.com